A ne pas manquer

  • Couture pour petits garçons et magazine Ottobre

    Nouvellement maman d'un petit garçon, et toujours acharnée à coudre des vêtements à mes proches (pour le moment, mon homme a un pyjama en cours depuis 2 ans, ma sœur une robe en cours, mbref, je ne suis pas forcément très...assidue) je me suis demandée ce que je pouvais coudre à un bébé.

    En voyant un peu plus loin que le bout de mon nez, je me suis demandée ce que je pouvais coudre à un petit garçon ; comme je suis un peu lente, mieux vaut entamer tout de suite la couture taille 3 ans, je pense.

    Et c'est là que j'ai trouvé le blog des Cousettes pour P'tit Boy, un blog collectif de mamans (eh oui, peu d'hommes dans cette histoire) qui présentent leur réalisations cousues pour leurs fils. A travers ces réalisations, je découvre d'autres couturières.

    Ottobre

    Surtout, je découvre les patrons Ottobre. Mais où se procurer ces patrons ?
    En fait, c'est un magazine suédois de couture qui sort des magazines avec des modèles pour enfants. Pour les intéressés, il y a un blog Ottobre et il y a 2 numéros par an avec des modèles femme.

    kansi_fi.jpg

    La couverture du dernier numéro sorti

    Il y a particulièrement un modèle qui m'a fait marrer dans le dernier numéro sorti : la combi-pilote pingouin.

     

    12.jpg

    Du coup, je me suis direct abonné à ce magazine, il a l'air trop fort. Notez qu'on peut commander les anciens numéros et que chaque numéro peut se feuilleter (toutes les pages, oui oui, il ne manque que les patrons et les explications) de façon à bien baver.

    Livres japonais

    Sur le blog des Japan Couture Addicts, je découvre quelques livres consacrés aux enfants, quelques uns sont avec des modèles garçons et un en particulier attire mon attention : New York style kids clothes 

    il_fullxfull.50159858.jpg

    La couverture du bouquin

    Bref, je progresse dans les modèles spécial petit garçon qui a la classe.

  • Légo et énigmes

    Les énigmes, c'est mon truc. Se triturer les méninges, c'est vraiment gratifiant, une fois qu'on a trouvé la solution, bien entendu, on se sent intelligent.

    Voici une réalisation époustouflante, une boîte à ouverture mystérieuse (mystery box en anglais). Il faut ouvrir les éléments dans l'ordre prévu pour accéder aux tiroirs. Donc le dernier tiroir à ouvrir est celui qui est le mieux planqué.

    Ce concept existe depuis longtemps, avec des boîtes en bois, en marqueterie. On trouve de belles boîtes japonaises sur Cleverwood, par exemple.

     

    jpb_55m_6s_saya_yamanaka_kumiki.jpg

     

    Ou j'ai aussi trouvé de ces boîtes sur Jeux du Monde (pour des prix plus raisonnables, mais elles sont certainement moins difficiles à ouvrir et dans des bois moins précieux).

     

    boiteHimitsubakobig.jpg

     

    Et voilà un fou (c'est un compliment) qui l'a réalisé en Légo.

     

    1296333613m_DISPLAY.jpg

     

     

     

    Et si vous souhaitez fabriquer (en bois) votre propre boîte à secrets, voici des instructions.

  • Arrivage de livres

    Ma commande Amazon est arrivé avec plein de bouquins ! Il contient des pépites. Voilà ce qu'il y a :

    51S4Z9ZCxUL._SL500_AA300_.jpg
    Je l'ai acheté pour les finitions proposées, et en fait les réalisations proposées sont vraiment chouettes. Pas forcément compliquées, avec des détails soignés. Je pense réaliser certains cadeaux de Noël à partir de ce livre.

    51e6HHrYucL._SL500_AA300_.jpg
    J'aurais mieux fait de l'acheter avant la naissance de mon fils...rapport au faire-part. Cependant les idées de cartons d'invitations sont vraiment rigolotes et peuvent donner d'autres idées. Peut-être que des cartes de vœux partiront de ces idées (mais pas pour 2011, cela me semble trop court).

     

     

    51q%2BlTTeocL._SL500_AA300_.jpg
    Je lorgnais depuis longtemps dessus, alors je me le suis offert sans attendre Noël. Et au final, ça tombe super bien, puisque je me demandais comment confectionner une brassière sans col en cotonnade, et le patron est dedans. Je connais un bébé qui va être chic !
    (L'infirmière de la PMI le reconnaît à sa brassière que je met sur le body et sous le pyj pour qu'il ait chaud. C'est peut-être le seul bébé du quartier en 2010 à être habillé comme ça).

    41Wsq3kT6uL._SL500_AA300_.jpg
    En français, même s'il s'agit d'un livre japonais, je l'avais repéré sur le blog des Japan Couture Addicts. Il va bien avec le livre précédent des Intemporels, car Boys and Girls commence à 4 ans en taille de vêtement, et les Intemporels finit à 3 ans.

     bag%20making.jpg
    Un petit plaisir perso, ce livre, de ce que j'en ai feuilleté propose des chapitres sur du savoir-faire, plutôt que des modèles à réaliser. Par exemple : comment faire une poche interne, explication et proposition d'un modèle avec une ou plusieurs poches internes. Il est plutôt épais et je me régale d'avance !

     

     

     

  • Boucles d'oreilles gourmandes en Fimo

    Après avoir vu des créations de toute beauté en Fimo, qui concernaient des carrés de chocolats miniatures, des cupcakes, des bonbons, voire carrément des Oréo, j'ai eu envie, moi aussi de tenter de faire une gourmandise en Fimo.1144013958.jpg

    L'an dernier, tous les mois, je conviais mes amis volontaires à venir un soir, pour bricoler ensemble. Il était possible de faire tout ce qu'on voulait, et la première séance, ceux et celles qui n'avaient pas d'idées, je leur ai proposé de m'aider à faire descendre mon stock de pâte Fimo. C'est après cette séance, que je découvris qu'une amie, craquait sur les petites choses fimotées. C'est donc pour son anniversaire, que je lui ai offert ces boucles d'oreilles.

    Je m'étais même fendue d'un petit emballage.

    23043025.jpg

     

    455549851.jpg

  • La couture des paresseuses

    Vous connaissez peut-être la série "les Paresseuses" qui propose des livres pour les jeunes femmes actives. On retrouve en fait des conseils souvent distillés dans les magazines féminins, qui sont ici regroupés en un livre.

    Je viens de finir la Couture des Paresseuses, que j'ai emprunté à la bibliothèque.
    C'est vraiment sympa. Au menu de ce livre, des explications de base sur les techniques de réparation de vêtements (ourlets et boutons), de la customisation, un peu de couture simple avec quelques patrons, des explications de tricot et de broderie. Voilà pour les parties techniques.51XAV7S0EEL._SL500_AA240_.jpg

    Mais ce qui m'a vraiment le plus plu dans ce livre, c'est la partie coaching. Coco Fraser nous donne plein de conseils sur, par exemple, l'achat du matériel de couture. Il ne sert de rien d'acheter en avance et de stocker un équipement complet et sophistiqué. Surtout que de la contrainte et du manque, naît la créativité.

    Mon chapitre préféré est le dernier : "Comment ne pas se lancer dans n'importe quoi, n'importe comment". D'après le titre, vous devinez que je me motive toujours pour des nouveaux projets, sans même avoir fini les anciens.

    Vous n'avez pas ce problème, vous, de zapper d'un projet à l'autre, et de parfois en laisser en plan ?

    Vous avez super envie de refaire toute votre garde-robe ? (surtout en voyant les merveilles que font les autres sur le Net)

    Ben, dans le dernier chapitre (et dans tous les chapitres, disséminés ça et là), il y a plein de conseils malins pour gagner du temps, arrêter de stocker des kilos de mercerie et faire des petits projets sympas qu'on termine plutôt que des mastodontes de projets dont on ne voit jamais le bout.

    Un des très bons conseils de ce livre est de prendre un appareil photo avec soi pour enregistrer les détails coutures des vêtements qui nous font rêver, en magasin ou dans la rue.

     

    edition : Tiens j'ai trouvé une autre bloggueuse qui en a pensé du bien.